Keynote

Phyllis Lambert

Centre Canadien d'Architecture
Canada

Architecte, auteure, historienne et critique de l'architecture et de l’urbanisme, et activiste, Phyllis Lambert est Directeur fondateur émérite du Centre Canadien d’Architecture (CCA) qu’elle a fondé à Montréal en 1979. Mme Lambert a marqué l’histoire de l’architecture alors qu’elle était directeur de la planification pour le Seagram Building à New York (1954-1958). Activement engagée dans la conservation du patrimoine et du tissu urbain, Phyllis Lambert a fondé Héritage Montréal en 1975. En 1979, elle a joué un rôle déterminant dans la création de la Société d’amélioration de Milton-Parc, projet de rénovation d’habitation coopératif le plus important au Canada. Pendant 23 ans, Mme Lambert était membre du conseil d’administration de la Société du Vieux-Port.

Depuis 1996, elle préside le Fonds d’Investissement de Montréal (FIM), société en commandite qu’elle a fondée afin d’améliorer les conditions de vie des ménages à faible revenu et redonner aux quartiers urbains une nouvelle vitalité sociale et économique. Elle participe à la revitalisation du centre-ville Ouest par l’entremise de la Table de concertation du Quartier des grands jardins, dont elle a pris l’initiative en 2005.

Mme Lambert est titulaire de doctorats honorifiques de vingt-sept universités d’Amérique du Nord et de l’Europe. Détentrice des plus hautes distinctions honorifiques au Canada, elle est Compagnon de l’Ordre du Canada et Grand Officier de l’Ordre national du Québec. La France l’a élevée au titre de Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres, et l'Assemblée parlementaire de la Francophonie lui a conféré le grade de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade. Elle est en outre Fellow de la Société royale du Canada et Fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada qui lui a alloué sa Médaille d’or, la plus haute distinction en architecture au Canada. Parmi ses nombreuses autres récompenses citons le Hadrien Award du World Monuments Fund (1997), le prix Gérard-Morisset du gouvernement du Québec (1994), le prix Jane Jacobs 2008 de l’Institut urbain du Canada, pour l’ensemble de ses réalisations, et le Prix Régis-Laurin, octroyé en 2017, pour son implication dans le logement communautaire.

Le lion d’or d’honneur couronnant l’œuvre d’une vie lui a été décerné lors de la Biennale d’architecture de Venise 2014. En 2016, la Fondation Wolf en Israël a décerné à Phyllis Lambert son Prix Wolf en art, pour récompenser ses six décennies d’excellence en matière d’innovation dans la conception de bâtiments et de préservation des biens d'importance patrimoniale. Au cours de la même année, Mme Lambert a reçu l’Arnold W. Brunner Memorial Prize 2016 de l’Académie américaine des Arts et des Lettres. Cette distinction est décernée à un architecte, sans distinction de nationalité, qui a contribué de façon remarquable au domaine de l’architecture en tant qu’art.

Keynote Sponsor